• Barrero Robert

PATATAS A LA IMPORTANCIA


Alors si vous voulez une recette simple, économique et rapide en voici une.

Ce plat est originaire de Castille i Léon mais on le trouve un petit peu partout en Espagne et surtout à Madrid.

Cette recette est typique de ce que les Espagnols appellent la cuisine xup xup (prononcez tchoup tchoup) a cause du son que produisent les plats doucement mijotés. En France d’aucuns parleront de slowfood. La cuisine xup xup ce sont ces recettes que nos grands-mères et mamans ont préparées et qui se caractérisent par une cuisson lente, des produits naturels, des recettes locales, et du plaisir à chercher le goût simple, sans hâte.

Les patatas a la importancia ont une place toute particulière dans l’histoire de la gastronomie espagnole parce qu’elles ont rassasié à peu de frais nombre de personnes affamées par la guerre civile et les privations.

En ce qui concerne l’origine du nom des « patates à la Importancia » ce que l’on retrouve le plus souvent c’est que le fait de fariner et de passer dans l’œuf les simples pommes de terre leur confère une certaine importance. Difficile d’affirmer que cette version est la bonne mais c’est la plus répandue.

Il existe quelques variantes de ce plat, notamment une que j’aime beaucoup et dans laquelle on rajoute des palourdes juste ouvertes dans le bouillon.

Pour finir, je dirais que cette recette est très formatrice pour les cuisiniers en herbe, et les enfants surtout, parce qu’elle est simple et qu’elle nécessite d’aborder plusieurs techniques comme la friture, le mijotage, le sofrito etc…

INGRÉDIENTS (pour 4 personnes)

· 8 pommes de terre moyennes

· 2 oignons

· Quelques pistils de safran (ou une dose de safran en poudre)

· 4 grains d’ail

· 1 litre de bouillon de volaille (ou de légumes si vous prefere)

· 25 cl de vin blanc

· Persil haché

· 2 œufs

· Farine

· Huile de friture

· Sel, poivre

PRÉPARATION :


· Peler les pommes de terre et les couper en rondelles de 1,5 cm d’épaisseur environ

· Faire chauffer une bonne quantité d’huile dans une sauteuse

· Battre les œufs dans un cul-de-poule

· Fariner les rondelles de pommes de terre, puis les passer dans l’œuf battu

· Frire les rondelles de pomme de terre juste à coloration. Elles finiront de cuire dans le bouillon

· Réserver

· Hacher finement l’oignon

· Dans un mortier jeter l’ail pelé avec le safran et écraser au pilon

· Diluer avec le vin blanc, bien écraser pour obtenir un jus à l’ail coloré

· Dans la sauteuse, conserver une petite quantité d’huile de friture et faire revenir l’oignon doucement

· Rajouter une CAS de farine et bien mélanger

· Au bout de 5 minutes, mouiller avec une louche de bouillon et laisser boire pour obtenir un «sofrito » un peu coloré

· Ajouter 1 CAC de persil haché

· Rajouter le contenu du pilon (ail en purée, safran et vin blanc) et laisser réduire et compoter 5 minutes en remuant.

· Rajouter les rondelles de pomme de terre et mouiller avec le bouillon à hauteur

· Laisser mijoter entre 15 et 20 minutes en remuant délicatement sans briser les rondelles

Servir bien chaud après avoir parsemé de persil frais haché




  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle