• Barrero Robert

ENSALADILLA RUSA


La ensaladilla rusa (salade russe) est un des piliers des tapas de bar, et vous la trouverez sur un grand nombre de zincs ibères.

On trouve des variantes de cette salade en Espagne mais aussi en Amérique du Sud (Pérou, Argentine, Costa Rica…)

L’origine de cette salade est diffus, et nombre de pays revendiquent sa paternité, en particulier la Russie, d’où ce nom d’ensaladilla rusa.

On trouve des traces d’une « salade russe » dans une publication Britannique de 1845, mais on attribue sa création définitive à un cuisiner Russe d’origine Franco Belge : Lucien Olivier qui, en fait, l’a popularisée.

En Espagne , la recette a  changé de nom au fil des péripéties historiques, s’appelant salade russe « soviétique » après avoir été la salade Russie impériale . Après la guerre civile , des tentatives ont été faites pour changer le nom de «russe» dans certains cercles franquistes en «salade nationale» ou «salade impériale» pour éviter toute association du plat avec une possible origine soviétique ou communiste.

Fort heureusement, et contrairement à ce que s’imaginent les Nationalistes de tous poils, la gastronomie populaire se fiche de la politique et cette appellation orientée n’a pas pris.

La salade russe est donc un plat bon marché, populaire et très répandu en Espagne.

Vous pouvez utiliser toutes les variétés de pommes de terre à chair ferme, comme les Monalisa, les Buffet ou les Red Pontiac. En particulier, cette dernière est la plus adaptée à la  recette de salade russe , car c'est la variété qui résiste le mieux à la réfrigération une fois cuite.

Votre salade russe sera bien meilleure si vous utilisez une mayonnaise maison. Vous pouvez aussi alléger votre mayonnaise en y mélangeant une ou deux CAS de fromage blanc, de yaourt ou de petit suisse.

Votre salade sera meilleure après une nuit au réfrigérateur, elle sera plus compacte, et je vous recommande, si vous le faites, de ne placer votre décor dessus (piquillos, anchois et olives) qu’au moment de servir

INGREDIENTS (pour 4 personnes)

· 500 g de pommes de terre

· 4 œufs

· 1 carotte

· 1 boîte de thon (160 g)

· 100g de petits pois surgelés

· 300g de mayonnaise

· 1 poivron « piquillo » rouge grillé

· 6 filets d’anchois à l’huile

· 6 Olives dénoyautées

· Sel et poivre

PRÉPARATION :

  • Faire bouillir les œufs pendant 10 minutes départ à froid, les écaler et les réserver

  • Faire bouillir les pommes de terre entières avec la peau, et la carotte pelée, pendant 30 minutes. Vérifier la cuisson à la pointe d’un couteau. Laisser refroidir et réserver.

  • Si vous achetez un poivron rouge faites le griller dans votre four, puis laissez le refroidir. Peler et couper le poivron en lanières. Réserver

  • Vous pouvez aussi, et c’est plus simple, acheter un petit bocal de poivrons d’el piquillo. Couper des lanières du poivron et réserver.

  • Faire cuire les petits pois pendant 10 minutes et réserver.

  • Écraser deux œufs durs entiers à la fourchette. Réserver.

FINITION :

  • Peler et couper les pommes de terre en petits cubes, faire de même avec la carotte. Les mettre dans un saladier.

  • Rajouter les petits pois, le thon égoutté, les œufs durs écrasés et la mayonnaise (maison si possible)

  • Bien mélanger, saler et poivrer, goûter pour rectifier l’assaisonnement.

  • Réserver une nuit au réfrigérateur.

  • Au moment de servir, faire un dôme avec la salade, ou la presser dans un emporte pièce,

  • Râper les jaunes des deux œufs durs restant et en napper la salade

  • Déposer des filets d’anchois et des lanières de piquillo selon votre goût.

  • Couper les olives en deux et finir de décorer la salade avec.


  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle