• Barrero Robert

ALBONDIGAS À L’ORIENTALE, SAUCE TOMATE




Les boulettes (albondigas) avaient leur place sur la table familiale au même titre (et quasiment la même fréquence) que les paellas et autres « aroz ».


Plat de récupération par excellence, comme les croquetas, il permet de cuisiner les restes (talons de jambon blanc, reliefs de poulet, saucisses catalanes oubliées au fond du frigo, manches de côtelettes d’agneau..) c’est aussi une préparation économique et surtout délicieuse.


Vous trouverez sur ce blog plusieurs recettes de boulettes, boulettes asiatiques au lait de coco, avec des cacahuètes, ou encore à la catalane.


Carmen, ma mère, confectionnait souvent les albondigas en sauce au vin blanc, avec des petits pois et des artichauts.

Le plus souvent elle utilisait de la chair à saucisse et des talons de jambon qu’elle soutirait au pauvre charcutier du quartier qui finissait par céder aux pressions répétées de ma terriblement dure en affaires de mère.


Autre exemple de la manière dont Carmen faisait ses courses, lorsque qu’elle décidait d’acheter (peu souvent, car c’était cher) des côtelettes d’agneau. Dialogue (imaginez ma mère avec un accent mi espagnol mi catalan) :

- Donnez-moi 10 côtelettes d’agneau monsieur Matabiau

- Du manche ou du rognonal madame Barrero ?

- Du manche. Mais coupez moi le bout des manches côté poitrine, ça me fait trop

- Vous êtes sûre ?

- J’ai l’air de pas savoir ce que je veux ?

- ……………

- Alors vous me les coupez ces manches ou je vais voir ailleurs ?

- Bon ok. Voilà madame Barrero

Le boucher s’exécute et tend le paquet à ma Carmen qui règle le prix demandé en ajoutant :

- Bon et puis ces morceaux de manche là, que vous avez coupés, vous n’en ferez rien, donnez-les moi.

- Vous êtes terrible !

- Je sais. Alors vous me les donnez ou pas ?

- Tenez, et fichez moi le camp.


Les courses avec ma mère étaient une leçon de vie, et j’adorais l’accompagner.


INGRÉDIENTS (pour 4 personnes)

  • 600 g de poitrine d’agneau

  • 2 tranches de pain de mie

  • 1 petit verre de lait

  • 80 g de pignons

  • 1 CAS de poudre d’amande

  • 1 CAS de cumin moulu

  • 1 CAC de piment doux

  • 1 branche de persil

  • 1 branche de coriandre

  • 8 belles feuilles de menthe

  • 1 œuf

  • 4 bols de sauce tomate maison

  • Farine

  • Sel

  • Poivre

  • Huile d’olive


PRÉPARATION :

  • Préparer une bonne sauce tomate (recette ici) ou acheter une très bonne sauce du commerce

  • Hacher l’agneau et le mettre dans un cul de poule

  • Hachez les herbes et les rajouter

  • Tremper le pain de mie dans le lait, en l’imbibant bien, puis l’exprimer dans une main pour enlever l’excédent de lait et le rajouter à la viande

  • Rajouter les épices, la poudre d’amandes, les pignons et l’œuf entier

  • Saler et poivrer

  • Mélanger bien avec les mains jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène

  • Préparer une assiette avec de la farine

  • Faire chauffer de l’huile d’olive dans une sauteuse et laisser à feu doux

  • Se mouiller les mains et prendre une petite quantité de farce, la rouler en boulette, puis la passer dans la farine. Finir de façonner les boulettes et les faire dorer dans l’huile. Réserver.

  • Enlever l’huile de la sauteuse, y déposer la sauce tomate et faire chauffer à feu doux.

  • Rajouter les boulettes et laisser réduire à feu très doux pendant 20 minutes.

Servir bien chaud avec un riz blanc.




28 vues
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle